24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 18h30 - 21h00
Mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 17h30 - 20h00
Vendredi : 18h00 - 21h00
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Corniche Kennedy : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir #1

"Marseille : rendons la Corniche aux piétons ! " La phrase coule de sens et pourtant elle ne date pas d’hier. Elle est même en train de fêter ses dix ans jour pour jour. Voire plus.
Récit d’une revendication historique de l’association : La Corniche Kennedy ! Tout ce que vous avez toujours voulu savoir.

La phrase date en effet du 7 novembre 2008 et ce fût le titre d’un article de la Provence : « Marseille rendons la Corniche aux piétons »

Pour les nouveaux marseillais et marseillaises, La Corniche Kennedy c’est Le Grand Prix de Monaco version Marseille, une autoroute urbaine en bord de mer, là où Nice a, elle, sa promenade des anglais...

1-corniche-ruban-vertEn 2004, à l’occasion des précédents travaux de la Corniche Kennedy, Maurice Talazac, élu de la ville, avait tenté de neutraliser une voie de circulation pour la redonner aux piétons. Il a dû céder face à « la levée de bouclier » essentiellement des automobilistes que l’on privait alors d’une voie sur leur fameux circuit du Grand Prix de Monaco version marseillaise.

Mais les cyclistes déjà à l’œuvre à ce moment là préparaient alors leur revanche, revanche qui sera longue, très longue.

Et c’est ainsi que les premiers jours de juin 2007, d’étranges petits vélos verts (qui avaient déjà commencé à peupler le bitume marseillais) ont commencé à envahir la Corniche Kennedy, comme vous pouvez le lire ici.
Petits vélos verts qui feront leur réapparition à plusieurs reprises ensuite.

2.TranquilleLe 5 mars 2008, le Collectif Vélos en Ville organise à l’Alcazar le lancement de son guide du vélo à Marseille : Tranquille. Le guide tranquille arbore alors fièrement une piste cyclable sur la corniche en couverture ! Un guide qui dix ans après reste toujours autant d’actualité. Disponible dans toutes les bonnes librairies et gratuitement au collectif.

Au même moment, la préparation de la prochaine Fête du vélo Européenne bat son plein et le dimanche 8 juin 2008, c’est la première fête du vélo qui se termine sur la Corniche et qui y reste pour la journée. Ce sera la première d’une longue série. Parmi les participantes, on compte au départ Laure-Agnès Caradec alors élue adjointe à la Ville de Marseille.

3-corniche-fdv2008Emballement de la machine médiatique, le 17 juillet 2008 on peut lire dans le quotidien La Marseillaise  " On voit que la corniche arrive à fonctionner sur trois voies, il serait intéressant de réfléchir à l'avenir de sa  circulation et la possibilité de la création de pistes cyclables " et dans Marseille Plus "Si on profitait de la réduction de voie pour montrer qu'une piste cyclable c'est possible? ". Ce sont les paroles de Patrick Mennucci alors maire du 1er et 7ème arrondissement et vice-président de MPM.
 
 
21 septembre 2009, suite à une action orgnisée par le Collectif le 19 et le 20, Eugène Caselli déclare dans La Marseillaise qu'il "attend une étude de piste cyclable sur la Corniche".
 
infographie corniche 10 octobre 2009
Le 10 octobre 2009 sort un article de La Provence dans le quel on voit le dossier réaliser pa rle Collectif Vélos en Ville et la première infographie de la Corniche Cyclable.

S’en suit un long marathon de la part du Collectif Vélos en Ville avec les différents protagonistes de la Corniche et notamment les élus. Un marathon ou plutôt une course de saut de haies où les obstacles représentent les différentes éditions de la fête du vélo.

Et ô surprise, un an avant les prochaines élections municipales, les esprits se réveillent. Le 26 avril 2013 M. Patrick Mennucci présente un projet de piste cyclable sur la Corniche à L’établissement "Les Dauphins", situé sur la Corniche. Les troupes sont au garde à vous ! Le projet se définit au travers de la suppression d’une voie de circulation côté mer, du marégraphe au Vallon de L'oriol, avec deux voies descendantes dans le sens nord – sud. Mais pourquoi diable, seulement sur la moitié de la longueur de la Corniche ?

4-FlyFdV2010 RMarsactu titre alors : « Corniche, une piste cyclable aux allures d'enjeu électoral ». Et la fameuse punchline du collectif : « Ils pourraient avoir la promenade des Anglais et ils préfèrent l'A55 ! » est lancée. Elle sera ensuite reprise par de nombreuses personnes dont M. Patrick Mennucci.

Emballement de la machine électorale cette fois, le lundi 27 mai 2013, le Collectif Vélos en Ville est invité à rencontrer le président la communauté urbaine de Marseille Provence Métropole, Eugène Caselli, himself. Sont alors abordés plusieurs points dont un projet de piste cyclable du marégraphe au David. L’objectif à ce moment là est de faire voter l'étude technique (étude de faisabilité) de ce projet en septembre ou octobre prochain.

Et le 2 juin 2013, évidemment, c’est la Fête du Vélo aux dimensions XXL. Cette fois-ci, dans la parade, aux côté de Pierre Sémériva, vice-président la communauté urbaine, on y voit le président lui même ! Ce sera le dernier...

table ronde
Tour de chauffe des municipales, le 17 janvier 2014 le Collectif organise une table ronde des candidats aux municipales. Tout le monde, ou presque, du front de gauche à l’UMP en passant par « les Verts » propose le réaménagement de la corniche dans son programme des municipales.


Et puis les élections passent et le silence radio devient de rigueur.

Le 20 septembre 2014, pour la semaine de la mobilité, le collectif tape du point sur la table et demande (entre autre) la publication de l’étude faisabilité de la Corniche qui a été faite.

5-DSC 17066-CascaraFeteVelo 0212-1024
Fin 2014, nos demandes restent toujours sans réponses.

En 2016, le projet d’une Via Massilia fait surface pour Marseille Capitale du sport. Un périphérique des mobilités actives est alors envisagé à Marseille. Il inclut la Corniche Kennedy. Quelques mois après, le projet est refermé.

Juin 2016, faute de volonté et de portage politique, le collectif est contraint d’abandonner la corniche pour sa fête du vélo.

Un mois plus tard, en juillet 2016, le journal « La provence » alerte une fois de plus sur la dangerosité du stationnement illégal. Le stationnement sur trottoir est une infraction au code de la route passible d’une amende de 4eme catégorie, d’un montant de 135€. Quelques verbalisations sont effectuées et c’est la bronca de la part des automobilistes ulcérés. L’histoire pourrait s’arrêter là : On ne fera pas de pistes cyclables sur la Corniche car certaines personnes s’y garent en commettant l’une des plus grosses infractions possibles au code de la route. Logique !


SR3V web cvv
Nouvel épisode en février 2017, le Collectif alerte l’opinion publique sur une situation ubuesque. Alors que la région PACA est prête à financer des aménagements cyclables en ville dans le cadre des véloroutes et voies et vertes, personne ne semble prêt à déposer un dossier pour Marseille et encore moins pour la Corniche.

Le 15 décembre 2017, le média « Made in marseille » annonce une piste cyclable sur la Corniche dans moins de trois ans. Sérieux ?

Le 19 septembre 2018, Renaud Muselier explique au quotidien La Provence que : « à Marseille on avait prévu 700 000 euros pour la piste cyclable de la Corniche et aucun dossier de financement ne nous a été déposé. » C’est pas comme si l’association l’avait dit presque deux ans plus tôt...

Enfin, le 16 octobre 2018, Martine Vassal alors nouvelle présidente de la métropole annonce un plan vélo englobant la réalisation d’un aménagement sur la corniche.

Et aujourd’hui, 10 ans après cet article de La Provence, Le Collectif Vélos en Ville continue plus que jamais son travail en multipliant les réunions pour voir enfin, un jour, le rêve d’une promenade des anglais se réaliser à Marseille.
En attendant on continue de compter les victimes sur cette autoroutes urbaine.

La suite, à ne pas rater, le mois prochain...

Présentation du Collectif Vélos en Ville

Les News du vélo

Où sommes-nous?

24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77