24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 17h30 - 19h30
Mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 19h30 - Apéro démontage
Vendredi : 18h30 -21h00
Samedi : 11h00 - 16h00
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Encore raté ! #254

Pour ce nouvel épisode de cette série de « Encore raté », les aménageurs nous ont gâtés.

En travaux depuis des années, les abords du stade vélodrome rendaient impossible l’entrée des cyclistes dans la ville : arrivé presque au bout du Boulevard Michelet, à deux coups de pédales du rond-point du Prado, il fallait faire demi-tour ou descendre de sa monture car la circulation était interdite. La métropole vient de tenter de corriger pour le meilleur ou pour le pire cette situation. Et c'est encore raté !
 
Voici ci-dessous, le plan des aménagements avec en pointillé bleu, les aménagements déjà existants et en rouge les nouveaux. Les chiffres correspondent aux photos suivantes.
 
velodrome

Analysons le parcours du combattant

1. J’arrive de Mazargue par la piste cyclable du boulevard Michelet : Après m’avoir fait traverser le boulevard, ma piste s’achève sur un trottoir ! Cela doit être conçu uniquement pour aller voir les matchs de foot.

DSC08710 1

Pas de bol, la voie de bus est interdite et le trottoir, c’est pas pour les chiens ni pour les cyclistes.
Je suis contraint de descendre du vélo et de pousser.

DSC08715 1
 
2. Oh ! Miracle une piste a fleuri au milieu de nulle part :

DSC08717 1
 
Peut être est-ce une décoration de centre commercial ?
Je remonte sur mon vélo.

J’en profite pour admirer les parkings pour deux roues motorisés qui y accéderont en prenant sans doute la piste cyclable.
 
DSC08718 1

3. J’arrive à une bifurcation (de part la droite sur la photo). A ma gauche, on veut encore me refaire traverser le boulevard Michelet alors que je viens de le faire. Je me dis que je vais aller (presque) tout droit car finalement le centre ville où je veux me rendre est dans cette direction.
 
DSC08724 1

4. Pas de bol, la piste s’arrête au bout de dix mètres… de l’autre côté, c’est un trottoir et une gare routière pleine de grands méchants bus avec un sens interdit. On notera la petite touche de couleur verte qui vient border cette fin de piste cyclable. Sans doute un technicien de la voirie avec une âme d’artiste.
 
DSC08721 1

5. Je suis contraint de faire demi-tour et je prends donc l’autre chemin, celui qui me refait traverser le Boulevard Michelet. On remarquera que pour créer une piste cyclable, il suffit de raccourcir la largueur du passage piéton et le tour est joué ! Et encore cette touche de peinture verte sans doute censée maintenir les cyclistes dans les clous (du passage piéton).
 
DSC08726 1

6. Houlà ! Va falloir négocier la montée du trottoir, les potelets au milieu, l’armoire électrique et le virage très serré derrière !
 
DSC08728 1

Heureusement il y a plein de place : on sent tout de suite qu’il ne va pas y avoir de problèmes avec les piétons !
 
DSC08729 1

Je continue et je me faufile entre les potelets qui, cela ne vous a pas échappé, ont été repeints en blanc sur leurs extrémités : Bravo à notre technicien artiste !
 
DSC08730 1

7. Négociation du passage piéton sur piste cyclable. On remarquera sur la photo précédente que le passage piéton débouche sur un terre-plein fort utile.
 
DSC08734 1

8. Encore des potelets qui m’intiment l’ordre de bien choisir ma voie. C’est plutôt original comme aménagement cyclable.
 
DSC08738 1

9. Le clou (rouillé) du spectacle !
 
DSC08739 1
 
Mon périple de cycliste piéton cycliste traversant et retraversant le boulevard Michelet s’achève avec la piste cyclable devant deux sens interdit. On n'a pas vraiement envie d'aller plus loin en fait...
 
DSC08742 1
 
La seule explication plausible que nous ayons trouvée pour justifier ce parcours est que la Maison Massepain (à gauche sur la photo), artisan boulanger pâtissier, a demandé à ce qu’une piste cyclable arrive jusque devant chez eux pour leurs salariés ou leurs clients : Maison Massepain, artisan boulanger pâtissier et Cycliste !
 
DSC08740 1
 
En conclusion, on peut se dire que l'aménageur (la métropole) a voulu bien faire en créant des pistes cyclables. A moins que cela ne soit pour aligner les kms d'aménagements cyclables à un compteur pas très florissant. Comme les aménagements cyclables ne sont pas pensés en amont des réalisations, on obtient a posteriori (4 ans après) des ovnis qui n'ont évidemment plus aucun sens, comme dans le précédent épisode de "Encore raté ! ".
Et à la fois, si on se dit que le budget total que la métropole alloue aux aménagements cyclables est de 100€ par an tout ceci prend tout son sens !
 

Cadeau bonus pour celles et ceux qui seraient arrivés à rejoindre le rond-point du prado d’une façon ou d’une autre : Vous découvrirez de l'autre côté une publicité pour un mode de transport peinte sur la "piste cyclable" du prado qui est, elle, bien effacée depuis une décennie !
 
DSC08749 1

Pour une zone apaisée visible à Noailles

Par arrondissement

Pistes cyclables