24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 18h30 - 21h00
Mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 18h00 - 20h00
Vendredi : 18h00 - 21h00
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Encore du bon et du moins bon

Le mois dernier nous vous narrions l'histoire du boulevard de Maillane et de le traverse d'Antignane.
Ce mois-ci nous ne sommes pas allés très loin pour trouver un tout nouvel aménagement avec fort à dire, le boulevard Rabatau.

Pour la petite histoire, c'est le 3 janvier 2010 que le Collectif Vélos en Ville décide d'envisager de faire un courrier à la communauté urbaine de MPM pour obtenir un aménagement cyclable au dessus d'un tunnel à automobile dont le projet est annoncé trois mois plus tôt. C'est après l'attente d'informations que le 12 octobre 2011 le Collectif Vélos en Ville envoi un courrier à MPM pour lequel il obtient une réponse le 8 février 2012. Il s'ensuit une concertation rapproché avec le Collectif Vélos en Ville pour déterminer quel sera le futur aménagement : l'association donne son avis sur les propostions en octobre 2012 par courrier.

Février 2014, réfection du boulevard Rabatau :  il y a du bon et du moins bon.

Nous allons commencer par le bon car la meilleure conduite est sans doute de faire preuve d'optimisme en restant réaliste.
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
Premier point positif : une piste cyclable bidirectionnelle dans la ville de Marseille !

Suffisamment rare pour être remarquée, une piste cyclable a pris place sur une partie (malheureusement) du boulevard Rabatau. C'était sans doute inimaginable de faire une piste de plus d'un  250 mètres... Dommage on avait un bon début.

Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
Deuxième point positif : quatre parkings de 7 places exclusivement dédiées aux vélos !

Alors là, c'est plus que rare, puisque les parkings exclusivement réservés aux vélos se comptent sur les doigts de la main à Marseille. De plus, on peut en compter 28 en moins de 250 mètres.
 
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
Premier point négatif : les marquages !

Blanc sur blanc, cela va être dur de voir les passages piétons et les logos vélos. Mais tablons sur la pacification de cette voie pour éviter les conflits d'usages entre piétons et cyclistes.

 
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables RabatauDeuxième point négatif : bidirectionnelle oui, mais pas trop longtemps !

Et oui une piste cyclable bidirectionnelle qui se termine en monodirectionnelle... Si on regarde bien la photo on peut même apercevoir la bande de séparation des deux voies se terminer ici et donc seuls ceux qui vont se retrouver à contre-sens des voitures un peu plus loin peuvent continuer ici...
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
Troisième point négatif : les accès à la piste

Sur cette photo, c'est donc une descente de vélo que l'on doit observer puisque c'est la fin de la piste monodirectionnelle tandis que la montée, un peu plus loin n'est pas gérée (ou par un trottoir de vingt centimètres).
 
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables RabatauOn constatera également sur cette photo que le rétrécissement qui engendre le passage de bidirectionnelle en monodirectionnelle est dû à la mise en place d'un arrêt de bus indépendant du reste de la route. On pourrait se dire qu'a priori c'est une bonne chose car c'est pour les transports en commun mais en réalité cet aménagement est réalisé pour pouvoir laisser les automobiles circuler quand le bus s'arrête... Quand on vous dit que tout est fait pour la voiture à Marseille : pas pour les piétons, pas pour les cyclistes, pas pour les bus...
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
De l'autre côté cela n'est pas beaucoup mieux puisque la piste s'arrête brutalement mais on peut néamoins remarquer un passage pour les vélos qui viendraient de l'autre côté. Un manque évident de continuité comme sur le passage de la traverse d'Antignane et du Boulevard de Maillane.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
En revanche les accès ne sont pas aussi difficiles pour tous les modes de transports : il n'y a qu'à regarder cette nouvelle photo. On y voit que que pour un seul parking privé on a installé une pente douce de 10 mètres de large. Et c'est le cas pour chaque semblant de portail à voiture utilisé ou non. C'est à croire qu'un seul automobiliste arrive à crier plus fort que l'ensemble des cyclistes.
 
 
 
Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Rabatau
 
En fin de piste, la cerise sur le gateau : le potelet marseillais !

Le potelet marseillais (censé éviter le stationnement anarchique) a cette particularité bien locale qu'il est la plupart du temps amovible. D'ailleurs si il ne l'est pas, les automobilistes se chargent de le transformer.
Ainsi sur cette photo on peut relever une pratique bien de chez nous : on retire les potelets, on les pose au fond (sur le mur rouge) et puis on gare son automobile noire.
Cette pratique largement répandue, est bien observable sur la piste cyclable du boulevard Longchamps puisqu'à chaque intersection de rue et des deux côtés les deux potelets ont été retirés pour permettre aux voitures de se garer sur la piste ou à côté. Et parfois on retire les potelets pour y poser une jardinière et interdire l'accès de la piste aux vélos... mais cela c'est une autre histoire.

Pour une zone apaisée visible à Noailles

Par arrondissement

Pistes cyclables