24 rue Moustier
13001 Marseille
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Semaine du 26 octobre
Lundi : 18h15 - 20h
Samedi : 10h30 - 19h
 
 

Newsletter




Marseille, 2ème ville de France

Collectif Vélos en Ville Marseille PMU
Marseille deuxième ville de France, c’est notre maire qui le répète  !
Mais c’est faux , par exemple sur les embouteillages on est les premiers et inversement pour le nombre de toilettes  publiques ou les piscines... sans doute les derniers un peu comme pour les aménagements cyclables.
Mais plus important, concernant l’accessibilité aux personnes paralysées, là on est pas les n°2, non, on est à la 83ème place sur 96.
D’après le dossier de presse (février 2013) de l’APF, alors que globalement en France les villes s’améliorent au sujet de l’accessibilité des personnes handicapées, Marseille elle, accumule les retards. Il faut rappeler que la loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d’accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles des  personnes valides, ou à défaut d’une qualité d’usage équivalente. Avec une date butoir : 2015. Ceci concerne entre autres: transports en commun, écoles, commerces de proximité et cabinets médicaux et paramédicaux, centres commerciaux, bureaux de poste, cinémas et piscines.
 
Dans le Communiqué de presse de APF on peut lire ces 2 extraits :
 
Les bonnes politiques et les autres :
"Première nouveauté de ce baromètre : Nantes, 3 fois championne, laisse la tête du classement à Grenoble ! Autre constat positif, la moyenne nationale prend 1 point supplémentaire, passant de 12/20 en 2011 à 13,2/20 en 2012. Cependant, ces améliorations ne sauraient masquer le retard de grandes villes comme Marseille, Besançon, Dijon, Valence ou Bobigny. "
Score de Marseille : 10.7 contre 18.4 pour Grenoble.

" Des grandes villes toujours à la traîne.
Au­-delà du classement général, c’est l’évolution de la note qui permet d’appréhender les dynamiques mises en place localement ou non. S’il faut se féliciter d’un rythme désormais engagé pour les deux tiers de ces collectivités locales, l’inquiétude est prégnante pour un dernier tiers d’entre elles par rapport à l’échéance de 2015. Ne pas atteindre les 12/20 pour des villes telles que Marseille, Besançon, Dijon, Valence, Bobigny, interrogent sur la conduite d’une politique publique optimale en la matière, puisque pour preuve, elles n’engrangent pas le maximum de points sur ce volet.
....
Pour toutes ces villes, il faut souhaiter que l’accessibilité devienne enfin un enjeu politique avant les élections municipales de 2014. "

Pour conclure , si nous au CVV on attend des aménagements cyclables pour nous faciliter la vie, d’autres, moins chanceux, mériteraient déjà l’indispensable. Alors (à  titre personnel) mon engagement s’en trouve renforcé pour faire avancer notre ville.
 


source : http://presse.blogs.apf.asso.fr/media/02/01/3338045008.pdf
*Etablissements Recevant du Publi

Pour une zone apaisée visible à Noailles