24 rue Moustier
13001 Marseille
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Permanences uniquement sur RDV
Achats de pièces et de vélos pd les permanences
Horaires et resa sur la page d'accueil
 

Newsletter




Le fait est assez rare...

400px-Jean-Claude Gaudin-IMG 3402Le fait est assez rare pour être remarqué. Après plusieurs années de mutisme le Maire de la Ville de Marseille, l’indétrônable Jean­Claude Gaudin, a enfin parlé de vélo. Et pas moins de deux fois en 8 jours en plus. Mais attention, ne vous attendez pas non plus à une tirade dithyrambique en faveur du vélo de la part du futur président de la future métropole. Mais si celui-­ci ne se mouille pas beaucoup dans le numéro 11 de la newsletter de la mission interministérielle pour le projet métropolitain Aix­-Marseille­-Provence où il affirme :

« Il nous faut donc renforcer l’offre de transports collectifs fluides et réguliers, grâce à la mise en place d’un réseau multimodal combinant bus, trains express régionaux, métros, tramways, vélos... »

Sa bafouille chez France Inter est tout de même plus intéressante (à 10 minutes et 10 secondes) :

« Nous appliquons à Marseille les règles et lois de la République. »

En préambule d'une question sur le vélo à Marseille, il faut bien avouer que JCG a fait fort quand on sait que Marseille a le record national de transgression de l'article L228-­2 des lois de la République !

« Vous savez on a fait plein de pistes cyclables... »

Après le direct du droit, c'est le crochet du gauche : Peut­-on vraiment dire que l'on a fait plein de pistes cyclables quand on vient de recevoir le Clou Rouillé qui récompense la ville qui fait le moins d'effort pour le vélo ? Peut­-on vraiment dire cela quand on a tellement peu d'aménagements cyclables que l'on n'arrive même pas à figurer dans le classement des villes ?

« ... et certaines d'ailleurs le tribunal administratif nous les a fait annuler... »

JCG fait ici référence à la piste cyclable du Prado aménagée sur un trottoir et qui a été annulée par le tribunal administratif mais redevenue piste cyclable en appel. Quid des 4 recours en tribunal administratif perdus parce qu'ils n'avaient pas fait de pistes cyclables ?

« ... en réalité dans la deuxième ville de France nous subissons un peu moins la pollution qu'à Paris... »

Et que dit Jean-­Claude Gaudin, du classement des villes françaises où l'on vit le moins longtemps à cause de la pollution qui relègue Marseille à la première ou dernière place ?

« ...nous n’avons pour l’instant jamais franchi des barrières aussi importantes que dans la capitale. »

Faut­-il à ce moment là, considérer un éclair de lucidité dans la tête du maire de la deuxième ville de France ? Faut­-il s'imaginer que celui­-ci s'est peut être rendu compte, à bord de sa Citroën de sénateur, que Paris compte 500 fois plus d'aménagements cyclables alors qu'elle est 2,28 fois plus petite que Marseille ?

Votre association ne pouvait passer sous silence ces énormités. Assurément cet article ne plaira pas à tout le monde mais on peut peut être rêver que la ville de Marseille verra là des remarques constructives et agira en conséquence (y compris vis à vis de votre association...).
 
Photograph by Rama, Wikimedia Commons, Cc-by-sa-2.0-fr

Pour une zone apaisée visible à Noailles